Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Définition

L’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle désigne la capacité à identifier et à gérer ses propres émotions, ainsi que celles des autres. On dit généralement que l’intelligence émotionnelle comprend quelques compétences : la conscience émotionnelle, ou la capacité d’identifier et de nommer ses propres émotions ; la capacité de maîtriser ces émotions et de les appliquer à des tâches telles que la réflexion et la résolution de problèmes ; et la capacité de gérer les émotions, qui comprend à la fois la régulation de ses propres émotions lorsque cela est nécessaire et l’aide aux autres pour faire de même.

psychologue

Les racines de l’intelligence émotionnelle

La théorie de l’intelligence émotionnelle a été introduite par Peter Salovey et John D. Mayer dans les années 1990, puis développée et présentée au grand public par Daniel Goleman. Ce concept, également connu sous le nom de quotient émotionnel ou QE, a été largement accepté. Toutefois, certains psychologues affirment que le QE ne pouvant être appréhendé par des tests psychométriques (comme peut l’être, par exemple, l’intelligence générale), il n’a pas de véritable pouvoir explicatif.

Dans quelle mesure une personne émotionnellement intelligente est-elle consciente d’elle-même ?
Les personnes émotionnellement intelligentes sont très conscientes de leurs propres états émotionnels, même négatifs, qu’il s’agisse de frustration, de tristesse ou de quelque chose de plus subtil. Elles sont capables d’identifier et de comprendre ce qu’elles ressentent, et le fait de pouvoir nommer une émotion les aide à la gérer. Pour cette raison, les personnes émotionnellement intelligentes ont une grande confiance en elles-mêmes et sont réalistes à leur sujet.

définition psychologie

Puis-je apprendre à être plus intelligent sur le plan émotionnel ?

Oui, c’est possible. Vous pouvez commencer par apprendre à identifier les émotions que vous ressentez et à les comprendre. Si vous êtes capable de nommer l’émotion que vous ressentez, vous avez de meilleures chances de comprendre ce que vous ressentez. Vous pouvez également apprendre à mieux réguler vos émotions en vous arrêtant et en réfléchissant avant d’agir et de juger. Ces compétences vous aideront à faire preuve d’une résolution intérieure martiale et à vous tenir à ce qui compte vraiment dans la vie.

Les personnes émotionnellement intelligentes maîtrisent-elles mieux l’autorégulation ?
Une personne ayant un QE élevé n’est pas impulsive ou hâtive dans ses actions. Elle réfléchit avant d’agir. Cela se traduit par une régulation régulière des émotions, ou la capacité de réduire l’intensité d’une émotion. Le fait de baisser d’un cran la colère ou l’anxiété s’appelle la régulation descendante. Les personnes émotionnellement intelligentes sont capables de changer de vitesse et de détendre l’atmosphère, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les personnes émotionnellement intelligentes sont-elles plus performantes sur le lieu de travail ?
Si certaines études ont établi un lien entre l’intelligence émotionnelle et les performances professionnelles, de nombreuses autres n’ont montré aucune corrélation, et l’absence d’une échelle scientifiquement valide rend difficile de mesurer ou de prédire réellement le degré d’intuition émotionnelle d’une personne au travail ou dans d’autres domaines de la vie. Il est difficile de tester le QE sur le lieu de travail, par exemple, car il n’existe pas de test ou d’échelle psychométrique validé pour l’intelligence émotionnelle, comme c’est le cas pour l’intelligence générale.