Une étude montre un lien entre confiance dans les médias et prises de précautions adéquates pour lutter contre COVID-19. 

D’après une étude de Erfei Zhao, Qiao Wu, Eileen M Crimmins, Jennifer A Ailshire. Media trust and infection mitigating behaviours during the COVID-19 pandemic in the USA. BMJ Global Health, 2020

D’après une étude de l’Université de Californie du Sud, notre tendance à respecter les mesures de prévention au COVID-19, peut être liée au type de médias auxquels nous faisons confiance.

Cette étude s’appuie sur les données de l’étude Understanding America Study sur 4800 participants à propos de la fréquence à laquelle les personnes ont adopté 5 comportements préventifs durant un moment de la pandémie de coronavirus (mars à juin 2020) : (1) porter un masque, (2) se laver les mains avec du savon ou utiliser un désinfectant pour les mains plusieurs fois par jour, (3) annuler ou reporter des activités personnelles ou sociales, (4) éviter de manger au restaurant, (5) et éviter les espaces publics, les rassemblements ou les foules. L’équipe a également examiné d’autres comportements à risque pour la santé, comme le fait d’aller dans un bar, un club ou un autre lieu de rassemblement, de se rendre au domicile d’une autre personne, etc.

covid 19 confiance média

L’étude a choisi comme variable « une source de gauche, CNN, et une autre de droite, Fox News« .

L’étude a ainsi classé les répondants en trois groupes selon leur préférence en matière de médias : (1) ceux qui font plus confiance à CNN qu’à Fox News ; (2) ceux qui ont des préférences égales ou nulles vis à vis de ces chaines et (3) ceux qui font plus confiance à Fox News qu’à CNN. Environ 29 % des répondants ont déclaré faire plus confiance à CNN qu’à Fox News ; environ la moitié (52 %) n’a exprimé aucune préférence entre les deux, et un sur cinq (20 %) a déclaré faire plus confiance à Fox qu’à CNN.

Les comportements à risque étaient les plus élevés parmi les participants qui ont déclaré faire davantage confiance à Fox News avec une moyenne de 1,2 acte à risque sur une période de 7 jours, suivis de près par ceux qui ont déclaré ne faire confiance à aucun des deux médias. Les téléspectateurs de CNN quant à eux, ont déclaré une moyenne de 0,9 acte à risque sur la même période.

Les comportements positifs ont été plus fréquemment signalés chez ceux qui faisaient confiance à CNN (une moyenne de 3,8 actions préventives sur une fenêtre de 7 jours) que chez ceux qui faisaient confiance à Fox News (3,4 comportements positifs en moyenne).

Les résultats indiquent que les comportements diffèrent fortement selon les partis pris des médias, ce qui indique que les positionnements médiatiques font probablement obstacle ou non obstacle aux messages demandant d’adopter certains comportements pour la santé. 

L’étude illustre une différence, plus qu’elle n’établie de cause à effet précis. Mais les auteurs de l’étude iront plus loin, prenant position en déclarant que « Dans un environnement aussi fortement partisan, de fausses informations peuvent être facilement diffusées. Les messages sur la santé, qui sont l’un des rares moyens efficaces de ralentir la propagation du virus en l’absence de vaccin, sont mis à mal par des récits politiquement biaisés et axés sur l’économie. Lors d’une crise de santé publique, les médias devraient réduire leur position partisane en matière d’information sur la santé, et les messages sanitaires provenant de sources neutres et professionnelles et fondés sur des conclusions scientifiques devraient être mieux diffusés.« .